Les 8 chansons les plus sexy avant la fin du monde

Parce que les classements marchent toujours sur les blogs. Parce que la fin du monde fait vendre : je surfe donc sur la vague, au risque de me noyer dans le flot de contenus qui touchent à ce sujet. Parce que le préfixe « sex » fait vendre autant. Parce que si les interprétations du calendrier Maya sont justes, je n’aurai pas le temps d’écrire mes 32 Songs, suite des 31 Songs de Nick Hornby. Parce que 8, symbole de l’infini, est mon chiffre préféré.

J'te fais pas de dessin
J’te fais pas de dessin

Avec mes amis, fous de musique, on avait l’habitude de désigner ce qu’on considérait être « le/la meilleur(e) […] de tous les temps ». L’artiste, le groupe, la chanson, l’album, le clip… J’ai souvent essayé de partager cette expérience avec d’autres personnes et j’ai toujours eu les mêmes réactions. « Oui, mais il faut préciser un domaine ». Il n’y a jamais eu de catégorie. C’est ce qu’on considère être LE meilleur de tous les temps, qu’il fasse du rock en Mongolie ou qu’elle fasse du rock en Iran. « C’est difficile de répondre comme ça là, il faut réfléchir et il n’y a pas qu’une chanson qui me vient à la tête ». Le but était justement de citer spontanément une œuvre, un artiste sans faire de classement. « Ouais mais ça n’est jamais pareil ». Évidemment. Un jour mon album préféré a été No Code de Pearl Jam, 2 mois plus tard c’était Regatta de Blanc de The Police et aujourd’hui c’est Humbug des Arctic Monkeys. C’est ça que j’ai toujours trouvé intéressant : une distinction éphémère, qui n’a aucune conséquence sur l’industrie de la musique, pour signifier les œuvres et artistes qui nous prennent aux tripes à un moment précis.

Puisqu’il paraît qu’on va tous crever ce vendredi 21 décembre, je change quelques règles en définissant une catégorie, un temps et je m’autorise à faire une liste – ce n’est pas un classement : « Les 8 chansons les plus sexy avant la fin du monde ».
Là encore, c’est ultra subjectif. 8 chansons qui m’émoustillent en ce moment pour diverses raisons. Je justifie mes choix tant bien que mal.
J’ai évité les incontournables You can leave your hat on, Hot Stuff ou les chansons de Barry White et Marvin Gaye. Elles ont déjà connu la gloire dans ce genre de classement et parce qu’en ce moment, aucune d’elles ne me prend aux tripes. J’ai aussi banni d’office Shania Twain à qui il suffirait de dire « hi » au micro de Radio Canada pour que cela ait un quelconque effet.

Make it wit chu – Queens of the Stone Age
Parce que je redécouvre Queens of the Stone Age en ce moment. Parce que cette chanson est parfaite pour un moment romantique. Et parce que Josh Homme arrive à expliquer peu de choses, il sait seulement ce qu’il veut faire « avec toi, n’importe quand, n’importe où ».

The Girls – Calvin Harris
Parce que le musicien écossais est un séducteur qui a trop d’amour à donner et qu’il ne fait aucune discrimination : il aime toutes les filles.

Girl I wanna lay you down – Animal Liberation Orchestra (ALO)
Le titre est assez évocateur. Le groove est évidemment très sensuel. Mais surtout, Zach Gill arrive telle une vague de chaleur, sa belle est aussi douce et onctueuse que du beurre de cacahuète et il va l’inonder comme une rivière d’amour. What else ?

Playground Love – Air
Pour son tempo lascif et enivrant. Pour tout ce que cette chanson représente pour notre génération. Et pour le solo de saxophone le plus charnel de tous les temps (pire que Latest Trick) !

L’eau à la bouche – Serge Gainsbourg
A-t-on besoin de justifier sa présence ici ?

2 Hearts – Kylie Minogue
C’est après avoir entendu cette chanson que je me suis intéressé à la chanteuse australienne pour sa musique en plus de sa plastique. J’ai eu envie de faire cette liste quand 2 Hearts est passée dans ma playlist. Un groove envoutant, un clip hypnotisant et des paroles qui parlent avant tout d’amour. Enfin, parce que Kylie Minogue est, comme le dit Stéphane Sednaoui, « un mélange de geisha et de super-héroïne manga ».

La fièvre – NTM
Parce que si même JoeyStarr n’ose pas faire de dessin par crainte que ce soit censuré dans clip, c’est que ça doit vraiment être chaud.

https://www.youtube.com/watch?v=1quDhbl7UDo

Crash Into Me – Dave Matthews Band
Avec un rythme certainement moins chaleureux que les titres qui le précèdent dans cette liste, Crash Into Me a tout de même quelque chose de sensuel. De plus, elle me renvoie à une douce période de mon adolescence où je découvrais l’amour.
C’est l’histoire d’un homme qui est gentiment obsédé par une fille qu’il espionne. Lors d’un concert, Dave Matthews a expliqué qu’il avait écrit cette chanson pour éviter de se faire arrêter pour voyeurisme.
Enfin, Crash Into Me est dans cette liste pour ses folles paroles (traduction-maison) : « Remonte ta jupe encore un peu et montre moi le monde […] Je t’observe à travers la fenêtre, tu ne portes rien, mais tu le portes si bien ».

Et vous, quelle serait la bande originale « sexe » de votre apocalypse ?

5 réflexions au sujet de « Les 8 chansons les plus sexy avant la fin du monde »

  1. Pour moi, ce serait définitivement « I’ll make love to you » de Boyz II men (génération 90’s, j’asssume, lol). Difficile d’être plus explicite 🙂
    Sinon, classement très intéressant. Contente d’y avoir retrouvé « La fièvre » de NTM !

  2. J’aurais ajouté Amy Winehouse à cette liste qui avait une manière de chanter sensuelle et certains textes explicites comme la chanson « Amy,Amy, Amy »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *