Mondoblog : où sont les Népalais(es) ?

Je déteste radoter. Mais parfois, il faut redire les choses essentielles : Mondoblog c’est bien, c’est beau. Je sais, ça fait un peu fleur bleue. Mais je suis un grand sentimental (surtout quand il s’agit de ce projet). Je suis conscient que je peux donner l’impression d’être un vulgaire homme-sandwich pour Mondoblog. Mais comprenez-moi bien : je suis Mondoblog.

67 Mondoblogueurs à la formation de mai 2014 à Abidjan en Côte d'Ivoire © Mondoblog
67 Mondoblogueurs à la formation de mai 2014 à Abidjan en Côte d’Ivoire © Mondoblog

En, fait j’en suis une partie. Il y a 349 autres copains et copines qui participent à écrire cette petite page de l’histoire de l’Internet francophone. Dans l’équipe, il y a Johnny, un des 100 héros de l’info ; il y a Florian, éminent blogueur et désormais membre du jury du célèbre concours Best of Blogs de la Deutsche Welle ; il y a Boukary qui est à l’origine du projet « Quand le village se réveille » (vous avez jusqu’au 16 septembre pour lui donner un coup de main).

C’est normal que je sois fier d’en faire partie, non ?

Fin juillet 2013, j’étais installé à La Réunion après un séjour de deux ans à Madagascar. Le Mauricien que je suis avait naturellement lancé un appel aux francophones de l’océan Indien pour participer au troisième concours Mondoblog.

Cette année, je renouvelle mon invitation. Mais comme j’ai l’impression d’être le seul blogueur francophone situé au pied de l’Himalaya, je dirige mon appel vers les Népalais. Je devrais même l’étendre à toute l’Asie du Sud. Parce que parmi les 350 blogueurs connectés partout dans le monde, il semblerait que, seuls Arthur et moi sommes les représentants de la zone Asie-Pacifique – et encore, nous ne sommes même pas des « indigènes ». Vous trouvez ça normal ?

J’avais déjà mentionné toutes les belles raisons humaines pour entrer dans la famille Mondoblog. Mais j’en trouve une particulièrement utile.

À sa création, l’un des objectifs de Mondoblog était de permettre aux Africains de parler de l’Afrique. Les blogueurs népalais Népal pourraient eux aussi profiter de l’occasion pour raconter en français ce qui se passe au pays du Bouddha.

Ça donne envie, non ? Alors, n’attendez plus : participez au concours Mondoblog 2014.

Drapeau de la France au village newari de Harisiddhi © S.H
Peut-être qu’à côté du drapeau français au village newari de Harisiddhi symbolisant des ententes diplomatiques, on verra un jour celui de l’Organisation internationale de la Francophonie ?  © S.H

Si vous avez besoin de meilleurs arguments, lisez seulement quelques-uns de blogs de la plateforme. La preuve : il y a moins de dix mois, un de mes amis parlait de Mondoblog avec dédain lui reprochant d’être «  politique à bloc ». Aujourd’hui, il cherche à faire partie de la plateforme.

Oui on parle de politique. Mais il y a aussi des sujets de société, de la culture, des fictions, du sport, de l’évasion, du militantisme et des anecdotes personnelles. Tout cela est fait avec du talent et beaucoup de passion. Finalement, il y a tout ce dont un lecteur peut rêver.

5 réflexions au sujet de « Mondoblog : où sont les Népalais(es) ? »

  1. Oui,Stéphane.Mondoblog est une Formidable Famille.On connait la chanson par coeur.Je me demande juste pourquoi à ce jour l’excellent projet de mon Ami Boukary n’as pas encore reçu le soutien de l’ensemble de la plateforme.A part de quelques exceptions dont tu en fais parti.Ce Mondoblogueur Malien d’une telle humilité…

    1. Merci pour votre commentaire Rita. Il y a tellement de Mondoblogueurs qui ont des projets intéressants qu’il est difficile que tout le monde les soutienne tous. Mais je suis persuadé que nous avons tous fait ce que nous pouvons pour Boukary.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *